Pour clore le projet sur l’Asie, les élèves de maternelle ont fabriqué des biscuits de chance. L’originalité de ceux-ci est qu’il fallait introduire à l’intérieur du biscuit un petit papier. Dans la tradition, on peut y lire une prédiction ou une maxime, mais nous, nous y avons mis nos prénoms écrits en chinois ! Lors de la dégustation, il fallait retrouver le prénom de la classe écrit sur le papier.

Translate »