Nous avons pris une grande feuille de dessin. Lors d’une première séance, Laurence avait préparé des petits rouleaux de peinture sur lesquels elle avait accroché un gros élastique ! Enduire l’élastique de peinture noire et faire un premier passage sur la feuille. Renouveler l’opération autant de fois que nécessaire.

Pour la suite, nous avons fonctionné sur plusieurs ateliers tournants pour remplir les espaces noirs :

– colorier avec des crayons de couleur spéciaux, puis passer une crayon-pinceau rempli d’eau,

– colorier à la craie grasse, puis essuyer avec un mouchoir,

– colorier au pastel.